L’association

« Ein stuck » et « Kontaktoff » de Pina Baush sous le soleil d’Avignon en 1980, deux spectacles qui  créent le déclic. Un choc artistique, une émotion incomparable, une évidence pour Danielle Maxent. Cette façon inattendue de bousculer les codes, les règles, dire autrement…

Danielle fonde Le Gestuaire Danse-Théâtre en 1983 pour faire se rencontrer ces deux univers qu’on ne mélange pas vraiment encore sur la scène française.
Cette démarche-là, c’est suggérer plus que dire, chercher des solutions au réalisme, laisser la parole, le texte, les chansons agir comme du mouvement, de la danse. C’est aussi mettre en lumière le présent dans lequel résonne le passé, révéler l’intime, créer la singularité. Une autre forme de poésie…

 

Une histoire de transmission… 

Depuis plus de 30 ans, le Gestuaire Danse-Théâtre jette des ponts entre la danse et le théâtre, entre les générations, entre les professionnels et les amateurs. Accueillir la créativité en chacun pour faire une œuvre…

17 créations professionnelles
40 mises en scène de spectacles adultes amateurs
250 représentations pour des projets artistiques en milieu scolaire
15000 spectateurs en moyenne par an…

 

Une histoire bien vivante…

Le Gestuaire Danse-Théâtre, c’est aussi et avant tout une association avec un bureau qui réfléchit, débat, accueille les idées. Elles deviennent des projets et enfin des aventures artistiques et humaines. Il est composé de :
Yannick Pinard : Président
Christiane Bauné : Vice présidente
Marie-Claude Pouvreau : Trésorière
Bernard Pouvreau : Secrétaire